Menu
« Plus tard, il sera trop tard, notre vie c’est maintenant ! » J. Prévert
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L'inceste et l'incestuel. Définition et conséquences des actes incestueux et incestuels.

L'inceste et l'incestuel. Définition et conséquences des actes incestueux et incestuels.

Le 21 novembre 2017
L'inceste et l'incestuel. Définition et conséquences des actes incestueux et incestuels.
4 millions de français seraient victimes d'inceste. Le lien entre la victime et le parent abusif se construit dans une confusion évoquant parfois l'amour, créant une véritable bombe à retardement ! Il sera évoqué aussi ici le lien incestuel.

6% des français auraient été victimes d'actes d'inceste. 

Comment définir l'inceste ? 

L'incestuel se différencie de l'inceste par le non agir, de l'acte sexuel sur l'enfant mais le climat trouble, des liens, en est tout aussi dévastateur pour l'enfant qui le subit. 

Beaucoup de victimes ne parleront que bien des années plus tard, certaines s'éteindront avec leur secret.

Ce comportement criminel de l'adulte sur l'enfant a des conséquences non seulement immédiates mais aussi sur les générations futures. 

C'est une véritable bombe à retardement. Les conséquences s'observent à plusieurs niveaux et lieux.

- santé psychique et physique,

- troubles de la concentration et apprentissage,

- troubles des repères relationnelles,

- désordres affectifs.

A l'âge adulte

- troubles de la sexualité,

- troubles des relations de couple.

Dans mon travail de psychologue, ce qui est observé et travaillé, entre autres,lorsqu'un adulte victime d'inceste vient me consulter, est la dimension relationnelle. L'enfant a grandi avec un ou des adultes dans son entourage qui lui a donné des repères "tordus", il s'est construit avec ça même s'il apprend tôt ou tard que l'inceste est interdit et condamnable, ses liens on laissé des traces en lui. Celui qui devait le protéger l'a abusé ! Comment peut on alors être en sécurité dans les liens lorsque ceux qui ont participé à la construction de notre édifice, pervertissaient le lien ? A savoir, faire penser à l'enfant que ce comportement d'inceste est normal. Les limites entre le normal et le transgressif n'étant pas définies clairement mais "confuses"

Pour l'incestuel, la difficulté pour l'enfant victime est qu'il n'y a pas d'acte clair et net. C'est un climat, des attitudes ambiguës au milieu de comportements adaptés. C'est au cours, d'un travail thérapeutique que parfois certain(e)s réalisent que leur malaise provient de liens aux parents équivoques. 

Certains parents pensent être "cool" et n'imaginent parfois pas les dégâts qui font et feront sur leur enfant. Un enfant  ne s'embrasse pas sur la bouche, tout comme une salle de bain est un lieu intime et il est important, dès que cela sera possible, que celle ci soit maintenue porte fermée le temps nécessaire à la toilette.

Ce n'est pas parce qu'on est parent qu'on partage tout avec son enfant ! Avoir une place de parent c'est ne pas être à toutes les places mais à une qui sera aider l'enfant a trouvé des repères clairs.

Lorsqu'il est mentionné plus haut la dimension trans-générationnelle, c'est pour introduire les conséquences d'un secret. Quelque chose, quelque soit ce qui est tu, est comme un fantôme errant voire même un poison. Si on ne dit pas, on laisse infiltrer dans nos actes et/ou pensées notre secret.

A titre d'exemple, il est courant de rencontrer des mères qui ont vécu de l'inceste transmettre à leur fille l'angoisse du viol, l'angoisse des hommes. Ces mères qui n'ont pas fait un travail sur leur histoire, mettent parfois leur(s) enfant(s) dans la gueule du loup à savoir, par exemple, laisse celui-ci chez celui qui a abusé d'elle. 

Ce n'est pas tant de la perversion mais plus du déni ou de la dénégation peut être une manière de masquer la monstruosité de son parent, un pan de son histoire, faire comme si tout était normal.

Le sujet est vaste, sans doute sera t il repris ultérieurement dans une actualité du site www.bonnefond-psychologue.fr

Sandrine BONNEFOND-MOCOTTE, psychologue psychanalyste, exerce au 8 place des terreaux dans le 1 er arrondissement de Lyon.

Vous pouvez la contacter soit par mail : contact@bonnefond-psychologue.fr

soit en prenant rendez vous en ligne en cliquant sur l'onglet "prise de rv" situé sur la page d'accueil.

soit téléphoner au 04.13. 68.03.65

https://www.leprogres.fr/ain/2012/10/15/inceste-je-me-disais-ce-n-est-pas-possible-ce-n-est-pas-arrive-a-toi

http://www.leprogres.fr/ain/2012/10/15/inceste-je-me-disais-ce-n-est-pas-possible-ce-n-est-pas-arrive-a-toi6% des français auraient été victimes d'actes d'inceste.