Menu
« Plus tard, il sera trop tard, notre vie c’est maintenant ! » J. Prévert
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les dépendances face aux "nouveaux" outils de communication. Attente et immédiateté, un duo infernal.

Les dépendances face aux "nouveaux" outils de communication. Attente et immédiateté, un duo infernal.

Le 24 avril 2018
Les dépendances face aux
Les outils de communication ont évolué. Ils nous permettent d'être en lien presque n'importe où à n'importe quelle heure sur le globe. L'immédiateté qu'ils offrent ,nourrit l'espoir en retour d'avoir une réponse dans la même temporalité.

Les outils de communication d’aujourd’hui offrent une quasi immédiateté de mise en lien ;  du style, je pense à lui/elle,  je lui dis en lui envoyant un sms ou autre mode de communication.

Dans le cas d'envoi de message, c'est comme s' il n'y avait pas d'attente puisque l'outil permet de recevoir presque au  même moment où le message a été envoyé. Cette immédiateté nourrit le désir chez certaines personnes  de posséder tout, tout de suite et maintenant ce qu'elles attendent. L'outil n'aide donc pas à vivre et essayer de gérer au mieux la frustration engendrée par l'attente.

"J'ai envoyé donc je reçois !" 

L'attente chez le dépendant affectif mais aussi pour les personnes souffrant d'autres dépendances est compliquée. Elle peut être vécue comme : on ne m'aime, on m'oublie, on m'abandonne etc... L'attente les confronte au vide, le malaise surgit et il devient nécessaire de remplir espérant ne plus ressentir la tension interne ayant émergée.

Différentes attitudes pourront se manifester : l'envoi répété de X messages, la colère face à la non réponse immédiate, mais aussi tenter de soulager la tension interne par l'objet de dépendance (fumer, manger, boire, courir etc...).

Cette évolution technologique facilite nos vies mais peut aussi comme il a été dit succintement ci dessus venir nous enfermer dans nos propres malaises et compliquer le lien si on le soumet à la dictature du " j'ai besoin donc j'ai" !

Sandrine BONNEFOND-MOCOTTE, psychologue à Lyon, vous reçoit au 66 rue saint Pierre de Vaise 69009 LYON

Pour toutes prises de rendez-vous, vous pouvez soit :

cliquer sur "prise de rv en ligne" situé sur la page d'accueil du site

envoyer un mail à contact@bonnefond-psychologue.fr

ou téléphoner au 04.13. 68.03.65