Menu
« Plus tard, il sera trop tard, notre vie c’est maintenant ! » J. Prévert
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Quand le lien"amoureux" vire au cauchemar : Protection ? Non !!!! Possession !!!

Quand le lien"amoureux" vire au cauchemar : Protection ? Non !!!! Possession !!!

Le 08 janvier 2019
Quand le lien
Parce que parfois dans le lien "amoureux", on cherche surtout à se persuader que l'autre tient à nous , on devient alors aveugles à ce qui crève pourtant les yeux des autres. Le leurre de l'amour pour mieux posséder l'autre.

Il y a parfois dans la nature du lien d'attachement quelque chose qui ressemble à ce que l'on peut appeler  au niveau linguistique des faux amis (c'est à dire des mots d'une autre langue, proches dans leur prononciation ou leur écriture mais dont le sens est différent). Du coté de l'attachement pathologique, on pourrait dire que de l'extérieur, le lien pourrait faire penser à de l'amour mais de l'intérieur, il s'agit de posséder l'autre (l'utiliser, jouir de lui, mais non être tourner vers lui pour apprendre à le connaitre dans sa différence et ses besoins).

Dans la relation de possession, l'altérité est excluse !!!! 

La confusion se situe au carrefour d'un besoin de réassurance, de protection chez des sujets présentants des fragilités narcissiques, identitaires, sociales ou autres. La rencontre, avec l'assurance qu'un prédateur peut avoir, va dans un premier temps les éblouir et les plonger dans l'illusion de trouver ce qui leur manque. Le prédateur prenant l'allure du super héros va tenter de se rendre indispensable pour prendre le contrôle de leur vie mais aussi pour colmater, de son côté, une misère psychique qu'il ne peut reconnaître. 

Tant que la proie lui renvoie une image gratifiante de lui même, tout va bien. Lorsqu'un écart commence à se faire dans le sens que justement on ne va plus dans son sens ; alors l'écrasement du sujet va être entrepris pour le ramener à une position d'objet. L'objet se conforme, se plie au désir,  à sa toute puissance ; on est dans un sens unique (le sien) ! 

Cette violence dans le lien peut conduire à l'irréparable voire au meurtre. Ne tombons pas dans l'amalgame et n'oublions jamais :

On ne tue jamais par amour !!!! On tue pour posséder et posséder ce n'est pas et ce ne sera jamais aimer !!!!