Menu
« Plus tard, il sera trop tard, notre vie c’est maintenant ! » J. Prévert
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > S'orienter ? Quels métiers ? Comment se projeter dans la vie active ?

S'orienter ? Quels métiers ? Comment se projeter dans la vie active ?

Le 09 janvier 2018
S'orienter ? Quels métiers ? Comment se projeter dans la vie active ?
S'orienter, se réorienter c'est se confronter à un ensemble de doutes, de questions. C'est affirmer ses désirs. Il n'y a pas de drame à se tromper et rebrousser chemin ou en prendre un autre, le drame serait de se tromper soi même toute sa vie.

S'orienter, comment se projeter ?

La question de qu'est ce que tu veux faire plus tard se pose dès le plus jeune âge. D'abord un peu comme un jeu pour les adultes qui interrogent l'enfant puis cette question parcourra régulièrement les échanges que les adultes entretiendront avec le jeune, un peu comme un bonjour comment ça va mais au fond cette interrogation est un sujet sérieux. Il demande à l'enfant puis ado de pouvoir se projeter. Est ce que dans cette projection, il est pris dans le désir d'un ou des parents c'est à dire dans la nécessité de plaire à son parent ou peut -il reconnaitre et affirmer  son propre désir, ayant la maturité nécessaire pour le faire, au risque de déplaire aux parents ?

De nombreux étudiants viennent consulter, certains dès la 1 ère année, d'autres arrivant en bout de course de leur étude, les uns et les autres ayant comme symptômes soit :

- un vécu de ne pas être à la bonne place, au bon endroit,

- des inhibitions à poursuivre, se concentrer, à franchir la dernière marche, se projeter,

- changent d'orientation pour la 3 ou 4 ème fois,

- autres...

A travers ces questions et ces choix, il s'agit d'entrer dans une vie d'adulte c'est à dire être un sujet pouvant se porter tout seul ayant une maturité psychique suffisante pour gagner sa vie et pouvoir avancer sur les chemins de sa vie seul mais pouvant aussi toujours être aider ou accompagner si besoin.  Il est important que les parents ou adultes environnants puissent accompagner sans faire à la place ! C'est le travail de tout parent qu'est l'acceptation de laisser grandir son enfant. L'ambivalence, c'est à dire des sentiments contradictoires, peuvent être présents mais le jeu en vaut la chandelle. L'enfant n'est pas le prolongement du parent. Il est important de ne pas lui demander de réaliser ce que soi même, on n'a pas pu faire, il s'agit de l'aider, tout au long de son développement, à faire ses propres choix, d'apprendre à se connaitre pour pouvoir affirmer ses désirs. Des désirs  (réalité intérieure)qui seront en cohérence avec la réalité extérieure (environnement social, culturel, professionnel).

Notre culture valorise beaucoup les métiers intellectuels pour lesquels des études supérieures sont souvent nécessaires. Cette valorisation influence voire même fait pression sur les choix que certains jeunes font. Certains entreprennent des études d'ingénieur alors qu'au fond leur désir serait de travailler le bois, d'autres choisissent médecine parce qu'ils sentent la fierté dans le regard de leurs parents. 

S'orienter, se réorienter c'est se confronter à un ensemble de doutes, de questions, de remise en question, c'est une période important, un carrefour de vie. Il n'y a pas de drame à se tromper et rebrousser chemin ou en prendre un autre, le drame serait de se tromper soi même toute sa vie.

Si vous avez des questions et/ou avez besoin de faire le point, vous pouvez contacter S. Bonnefond, psychologue psychanalyste au 04.13. 68.03.65 ou prendre rendez-vous directement en ligne en cliquant sur "Prendre rv en ligne"  sur la page d'accueil du site www.bonnefond-psychologue.fr

 S. BONNEFOND MOCOTTE

Psychologue-psychothérapeute

66 rue saint Pierre de Vaise

69009 LYON